Fonds CSL 020 - Fonds Alain Tanner

Zone d'identification

Cote

CH CS CSL 020

Titre

Fonds Alain Tanner

Date(s)

  • 1955-2010 (Production)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

10 m

Zone du contexte

Nom du producteur

(1929-)

Notice biographique

Alain Tanner est né le 6 décembre 1929 à Genève, fils d'Henri, publiciste et écrivain, et de Charlotte Mohor. En 1964 il épouse Janine Giudici.
A. Tanner étudie l'économie à l'université de Genève, crée avec Claude Goretta le Ciné-club universitaire puis s’engage comme comptable dans la marine marchande. Figure de proue du renouveau du cinéma en Suisse romande, il trouve davantage son inspiration dans l'effervescence intellectuelle du Londres des années 1960 (Free Cinema) que dans la Nouvelle Vague française. Employé au British Film Institute et à la BBC à Londres (1955-1958), il signe Nice Time avec Claude Goretta (1957). De retour à Genève (1959), il tourne entre autres Les Apprentis (1964) et Une ville à Chandigarh (1966). De 1964 à 1970, il réalise quarante reportages et quatre films pour la Télévision Suisse Romande. Il forme le Groupe 5 (1968), avec Claude Goretta, Jean-Jacques Lagrange, Jean-Louis Roy et Michel Soutter. Dans ce contexte, il réalise ses trois premiers longs métrages: Charles mort ou vif (1969), La Salamandre (1971) et Le Retour d'Afrique (1973). Défenseur passionné des causes du "nouveau cinéma suisse", il fonde l’Association suisse des réalisateurs de films qu’il représente à la Commission fédérale du cinéma (1962-1967).
Sur le plan de la création, il se caractérise par son attachement à ses comédiens et à ses équipes. Sa collaboration avec l'écrivain John Berger ou avec le chef opérateur Renato Berta fut importante (par exemple La Salamandre et, en 1976, Jonas qui aura 25 ans en l'an 2000). Celle avec Myriam Mézières, sa muse et coauteur, fut centrale dans Une flamme dans mon cœur (1987) ou Le journal de Lady M. (1993).
Dès 1974, A. Tanner aborda plusieurs registres, signant des films basés sur d'autres auteurs, comme Light Years Away (1981) d'après Daniel Odier, ou Requiem (1998) d'après Antonio Tabucchi. L'affinité élective avec ses musiciens préférés (surtout Arié Dzierlatka et Michel Wintsch) confère à l'œuvre d'Alain Tanner un caractère aux réminiscences brechtiennes qui lui sont chères dès le début. Doctorat honoris causa de l'université de Lausanne (2008), Léopard d'honneur du Festival du film de Locarno (2010).
D'après Ch. Dimitriu, "Tanner, Alain" , in Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), url:http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F9251.php, version du 19.02.2014] et F. Buache, Le cinéma suisse, L’Age d’Homme, 1974, p. 139-159 et H. Dumont et M. Tortajada, Histoire du cinéma suisse 1966-2000, Cinémathèque suisse, Lausanne, Editions Gilles Attinger, Hauterive, 2007, Tome 1, p. 6-7

Histoire archivistique

Les documents étaient conservés au domicile d'Alain Tanner à Genève

Modalités d'entrée

Entrée du fonds comme dépôt d'Alain Tanner, le 10 octobre 2014. Par la convention de donation du 20 septembre 2017, la partie du fonds prise en charge par les secteurs Archives papier et Bibliothèque devient un don. Les copies de films et les supports de son, d''images et d'audiovisuel font l'objet de contrats séparés.

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Principalement dossiers concernant les films réalisés par A. Tanner, du court-métrage expérimental Nice Time (1957 avec Claude Goretta) à son dernier film pour le cinéma, Paul s'en va (2003): préproduction, production, post-production, diffusion, réception. Le fonds contient en outre des ensembles de documents de type contrats, castings, presse et scénarios de tiers. Des programmes, affichettes et correspondances documentent également les dizaines de rétrospectives consacrées à l'oeuvre d'A. Tanner dans le monde entier depuis les années 1970.

Fonds en cours de traitement dès 2015. Importance matérielle, contenu et dates extrêmes approximatifs en attente de l'inventaire détaillé.

Évaluation, élimination et calendrier de conservation

Elimination des doubles

Accroissements

Mode de classement

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Selon le règlement d’utilisation du Département Non-Film

Conditions de reproduction

Langue des documents

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Cinémathèque suisse, Centre de recherche et d’archivage, Penthaz

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Cinémathèque suisse : fonds mixte. Matériel film, iconographique et ouvrages de la bibliothèque d'A. Tanner

Descriptions associées

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Mots-clés

Mots-clés - Sujets

Mots-clés - Lieux

Mots-clés - Noms

Mots-clés - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision, de suppression

Langue(s)

  • français

Écriture(s)

Sources

Illustration (objet numérique): portrait d'A. Tanner. ©Tous droits réservés / Collection Cinémathèque suisse

Note de l'archiviste

Description sommaire par Ch. Tourn, mai 2016. Mise à jour le 2 octobre 2017 concernant la donation et l'accès.

Objet numérique (Matrice) zone des droits

Objet numérique (Référence) zone des droits

Objet numérique (Imagette) zone des droits

Zone des entrées

Sujets associés

Personnes et organismes associés

Genres associés

Lieux associés

© Cinémathèque suisse